KROSKA

L'appel de la Oï


2012 - Autoproduction

kroska

Tout est dit dans le titre de l'album et dans le nom du groupe : KROSKA mélange la oï et le ska !

Et attention, le mélange est explosif !

Le résultat de leur cocktail est bondissant, pogotisant, défoulant, quoi !
Aaaaahhh ! Ca fait du bien du punk de base façon Les Glutes. Du pur punk rentre dedans hurlé par une voix grave façon Les Glutes. C'est rempli de ho ho ho hoooo efficaces car faciles à reprendre en choeur pendant les concerts, qui donnent un côté "mélodique" (hum) à leurs compos. Comme ces petits gimmicks à la guitare, pas vraiment des solos, mais qui sonnent assez "joyeux"... Disons "festif".
Et puis leur côté ska y fait beaucoup (pour le côté festif) bien sûr même si la majorité du temps le groupe fait dans le baston ! Vous allez adorer le dernier morceau "ta gueule" !

Par contre côté textes ça rigole pas !
Engagés, antifa, anarchiste et... punks. Les sujets ? C'est simple : la vie de punk quoi ! La bière dans "rends-moi l'ivresse", les concerts dans "concert", la politique dans "working class" ou "antifa" mais aussi de sujets plus intimes comme dans "one life" ou "sales rêves". Les brutes ont aussi du coeur c'est bien connu ! (hum...)

Et pour bien faire chier tout les mauvaises langues KROSKA est un groupe qui contient des punks et des skins !

Bel exemple de tolérance !

 

Le zèbre

RETOUR